background-alsace

Réduction visite du Centre Européen du Résistant déporté - ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof

Réductions

En Réduction avec le Pass Alsace


Avantage accordé aux porteurs du Pass’Alsace : En présentant le Pass'Alsace, adultes peuvent bénéficier du demi-tarif. Dans l’enceinte de l’ancien camp, le visiteur peut découvrir quatre baraques dont la prison et le four crématoire, ainsi qu’un musée historique. Située 1.5 km plus bas, la chambre à gaz se visite également.
En 2005 a été inauguré le Centre européen du résistant déporté. Vaste de 2 000 m2, il abrite une exposition permanente consacrée au nazisme et à la résistance, des salles pédagogiques et un espace d’exposition temporaire. Des visites guidées gratuites sont proposées tous les jours d'ouverture pour les individuels, à 10h, 11h, 14h, 15h et 15h30.

Le KL-Natzweiler ouvre en mai 1941. Destiné à fournir au Reich une main d’oeuvre d’esclaves pour son industrie, il regroupe avant tout des déportés politiques. Il compta aussi des déportés juifs, tziganes, homosexuels et des Témoins de Jehovah. 52 000 déportés sont passés par ce camp (soit au camp central, soit dans l’un de ses 70 camps extérieurs). Près d’un tiers y sont morts.

Horaires

La visite libre est possible tous les jours (à l'exception du 1er mai, du dimanche de Pâques, et des 24, 25 et 31 décembre), sans réservation. Les caisses ferment 30 mn avant le site historique.

Du 1er février au 15 avril : de 9h30 à 17h30.
Du 16 avril au 30 septembre : de 9 h à 18h30 (fermeture des caisses 1 heure avant le site historique).
Du 1er octobre au 30 décembre : de 9 h à 17h30.
Fermeture annuelle : janvier.

Le bâtiment abritant la chambre à gaz est ouvert :
- du 1er février au 15 avril : de 9h30 à 17 h ;
- du 16 avril au 30 septembre : de 9h30 à 18 h ;
- du 1er octobre au 30 décembre : de 9h30 à 17 h.
Fermeture annuelle : janvier.

Contact

www.struthof.fr

03 88 47 44 67


Centre européen du résistant déporté - Site de l'ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof

Au cœur des Vosges, à 800 m d’altitude sur le Mont Louise, sont conservés les vestiges du seul camp de concentration situé en France. 52 000 personnes sont déportées dans ce camp ou dans l'un de ses 70 camps annexes. Plus de 20 000 n'en reviendront jamais. Dans l’enceinte de l’ancien camp, le visiteur peut découvrir quatre baraques dont la prison et le four crématoire, ainsi qu’un musée historique. Située 1.5 km plus bas, l'ancienne chambre à gaz se visite également.