background-alsace

Visite du Mémorial Alsace Moselle

Mémoire

Gratuit avec le Pass Alsace


Plongez dans l'histoire de l'Alsace et de la Moselle depuis 1870 à nos jours avec les très fidèles reconstitutions, on s'y croirait presque ! Laissez-vous transporter au cœur d’un parcours historique et interactif. Plongez dans les méandres du destin d’une région frontière, l’Alsace-Moselle de 1870 à nos jours, avec un éclairage particulier sur la 2nde guerre mondiale, le système totalitaire et un espace consacré à la réconciliation franco-allemande et la construction européenne.

Les Alsaciens et Mosellans ont changé 4 fois de nationalité entre 1871 et 1945. Par une scénographie immersive et dynamique, le Mémorial Alsace-Moselle dévoile l’histoire particulière de ces territoires, de 1870 à nos jours, notamment pendant la période de la Seconde Guerre Mondiale.

De 1940 à 1945, l’Alsace et la Moselle furent la seule partie du territoire français à être annexée de fait au IIIe Reich et à connaître l’extrême violence d’un régime totalitaire. Cette situation ne peut se comprendre sans revenir sur les traces d’une région longtemps disputée par la France et l’Allemagne, et aujourd’hui riche des cultures héritées de cette longue lutte.

Ce lieu offre une leçon d’histoire à la portée universelle qui nous enseigne la nécessité qu’il y a à unir les Européens dans leur diversité et dans le respect de la dignité de chacun pour leur offrir la paix et la liberté. L’espace final est consacré à la construction européenne.

Horaires

Le Mémorial Alsace-Moselle est OUVERT tous les jours de 9h30 à 18h, y compris les jours fériés (sauf : fermeture du 8 au 31 janvier 2024, 1er mai 2024, 24, 25 et 31 décembre 2024 et 1er janvier 2025).

Contact

www.memorial-alsace-moselle.com

03 88 47 45 50


Mémorial Alsace-Moselle

La construction d’un centre d’interprétation historique racontant l’histoire des Alsaciens et des Mosellans est une initiative de Jean Pierre MASSERET, alors Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre, soutenu par des élus régionaux tels que Philippe RICHERT, Alain FERRY ou Frédéric BIERRY. En 1999, Philippe Richert et Jean-Pierre Masseret, prennent une position décisive : le Mémorial de l’Alsace-Moselle verra bel et bien le jour, et sera implanté à Schirmeck.

Schirmeck fut le lieu d’un camp d’internement ouvert par les nazis en août 1940. Enfin, le site du Mémorial se trouve en vis-à-vis direct avec le site de l’ancien camp de concentration du Struthof, et du centre Européen du Résistant Déporté. La proximité des deux sites, la complémentarité des deux parcours de visite, font du Mémorial un lieu de visite incontournable de l’Alsace.

Le 18 juin 2005, le Mémorial ouvre ses portes au public. Jacques Chirac, Président de la République française, l’inaugure le 3 novembre de la même année.