background-alsace

Visite du Musée des Beaux-Arts de Strasbourg

Musées et visites

Gratuit avec le Pass Alsace


Le Musée des Beaux-Arts présente un panorama exceptionnel de l’histoire de la peinture en Europe du Moyen Âge à 1870 : primitifs italiens et flamands (Giotto, Memling) ; Renaissance et maniérisme (Botticelli, Raphaël) ; âge d’or de la peinture hollandaise et grands noms de la peinture flamande (Rubens, Van Dyck) ; baroque, classicisme et naturalisme aux XVIIe et XVIIIe s (Vouet, Canaletto,Goya) ; romantisme et réalisme au XIXe s. (Corot, Courbet).

Situé au premier étage du palais Rohan, le musée propose un parcours à travers les siècles et les écoles. 

  • Primitifs italiens et flamands (Giotto, Memling)
  • Renaissance et Maniérisme (Botticelli, Raphaël, Véronèse, Lucas de Leyde, Le Greco) 
  • Baroque, Naturalisme et Classicisme aux XVIIe et XVIIIe siècles (Rubens, Vouet, Zurbarán, La Belle Strasbourgeoise de Largillière, Canaletto, Tiepolo, Goya) 
  • XIXe (Delacroix, Chassériau, Corot, Courbet).

Ses collections sont parallèles pour le Moyen Âge et la Renaissance rhénans à celles du Musée de l’Œuvre Notre-Dame et se prolongent ensuite au Musée d’Art moderne et contemporain.

Horaires

Ouvert tous les jours sauf le mardi 
De 10h à 13h et de 14h à 18h en semaine
De 10h à 18h le week-end

Fermeture le 1er janvier, Vendredi Saint, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre. Musée fermé du 8 au 19 janvier inclus.

Contact

www.musees.strasbourg.eu

03 68 98 51 60


Musée des Beaux Arts

Le Palais Rohan de Strasbourg a été construit de 1732 à 1742 d’après les plans de Robert de Cotte, Premier architecte du Roi, pour le cardinal Armand-Gaston de Rohan-Soubise, prince-évêque de Strasbourg. Conçu sur le modèle des grands hôtels parisiens, le palais épiscopal de Strasbourg est l’une des plus belles réalisations architecturales du XVIIIe siècle français tant par l’élévation noble et classique de ses façades que par ses somptueux décors intérieurs.

Construite, décorée et meublée en l’espace de dix années, cette fastueuse demeure, restée quasiment inchangée depuis son édification, se distingue par son exceptionnelle unité de style.

Le musée des Beaux-Arts de la ville s’y installe en 1889, suivi par le musée Archéologique en 1913 et celui des Arts décoratifs en 1924.